CCGA

Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (S.A.A.D.)


C’est quoi ?

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile concourent notamment, au soutien à domicile ; à la préservation ou la restauration de l'autonomie dans l'exercice des activités de la vie quotidienne ; au maintien ou au développement des activités sociales et des liens avec l'entourage.


Pour qui ?

Vous avez plus de 60 ans, vous vivez une situation de handicap permanent ou temporaire, ou connaissez un accident de la vie, vous sortez d’une hospitalisation, vous avez besoin d’une aide-ménagère..

Le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile propose une palette de services qui faciliteront votre quotidien en apportant une aide :

A la vie quotidienne

  • Aide à la toilette et aux changes, à l’habillage et au déshabillage,
  • Aide au déplacement et à la mobilisation, notamment lors du lever et du coucher,
  • Aide pour faire les courses.

Pour les tâches domestiques

  • Entretien du logement,
  • Entretien du linge (lavage, repassage, rangement),
  • Préparation des repas.

Comment ?

vous pouvez éventuellement prétendre à une prise en charge :

  • De l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) : Prestation du Conseil Départemantal dont le montant varie selon vos ressources et votre degré d’autonomie.
  • Selon votre régime de retraite principal, qui accordera un certain volume d’heures mensuelles et fixera la participation financière en fonction de vos ressources.
  • Dans le cadre de l’aide sociale légale, servie par le Conseil Départemantal si vos ressources sont inférieures à un certain plafond.
  • De la mutuelle : dans le cadre d’une sortie d’hospitalisation ou d’un accident.
  • Du régime général : dans le cadre d’une sortie d’hospitalisation ou d’un accident

5 bonnes raisons de faire appel au saad :

1. Un personnel expérimenté et compétent :
La CCGA est particulièrement soucieuse du sérieux et de la qualité du service rendu par nos intervenants.

2. Des horaires et services adaptés à vos besoins :
Nous vous proposerons un horaire d’intervention adapté à vos souhaits.

3. Une qualité de service :
Soutenue par des actions de formation permettant une constante amélioration du travail effectué et mesuré par des enquêtes de satisfaction auprès de nos bénéficiaires.

4. Une écoute permanente :
L’équipe du sAAd reste attentive à vos remarques et à vos attentes dans un souci d’amélioration de la qualité de service.

5. Des dépenses allégées :
L’agrément qualité préfectoral délivré au service (N°N/270308/P/032/Q/018) vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts.


Documents en téléchargement


Télécharger les tarifs des prestations du SAAD
Vous souhaitez élaborer un dossier de demande d’aide-ménagère.
Vous souhaitez élaborer un dossier de demande d’APA.
Télécharger le Livret d’accueil à destination des bénéficiaires et de leur famille.

L'édito du Président

Le temps passe vite, et il est toujours très compliqué de concilier cette évidence avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui doit respecter le temps de la discussion et celui de la concertation. Pour autant, il semble que nous avançons bien sur ce moment de mandat.

Je vais vous présenter, une petite partie de notre action au quotidien au service de notre territoire, c'est l'un des engagements que j'avais pris mi-2020.

Dès le départ, je me suis adressé aux élus communautaires en leur proposant une ligne de route, un triptyque sur lequel, je me suis toujours appuyé depuis mon premier engagement à la tête d'une collectivité, et que je souhaitais bien poursuivre à la CCGA.

 

A savoir : 

·         Le respect du contribuable et de son porte monnaie et donc travailler sur la fiscalité, conséquence directe de notre gestion

·         L'action sociale pour le service aux usagers, mais aussi à nos salariés.

·         L'investissement et les projets favorisant le développement.

Dans le bulletin précédent, je rappelais que si des opportunités de prise de compétences nouvelles se profilaient ce ne serait que l'intérêt communautaire qui prévaudrait. Le 2 mars 2023, le Conseil Communautaire votait la prise de compétence urbanisme. Dans la foulée, le 20 septembre 2023, cette même assemblée, à l'unanimité, validait et me donnait son accord, pour lancer la prescription du PLUi‑H.

La CCGA regroupe plusieurs services et compétences : c'est plus de 150 salariés, mais c'est aussi une gestion financière, afin d'assurer l'ensemble de son fonctionnement.

Fin 2020, le cap était fixé :

·         Réduire la dette

·         Maîtriser la pression fiscale

Le dernier compte administratif l'atteste, le capital a entamé une diminution et continuera à le faire ces années à venir : choix de gestion.

Enfin, la stabilité de nos taux d'imposition visée pour 2024, a été atteinte dès 2023 ! Il est vrai que l'Etat, en indexant les bases du foncier, sur l'inflation à + 7,1%, nous a incité à ne pas vous faire supporter une seconde augmentation, et donc à l'unanimité, avons décidé de geler les taux 2023. Lors du vote du budget 2024, début avril, je proposerai au Conseil Communautaire de stabiliser une fois de plus ces taux.

Nos résultats encourageants, ne sont pas seulement le fruit de la rigueur, mais surtout ceux d'une réorganisation intérieure rendue indispensable, afin de faire face, à la fois à toutes les évolutions et nouvelles charges qui nous sont imposées, mais aussi afin de développer les actions nouvelles, que nous souhaitons mettre en place. C'est ainsi que nous avons pu répondre favorablement à des demandes justifiées de nos salariés et que nous continuerons à le faire, dans la mesure de nos capacités financières. Nous sommes encore et d'abord une communauté de services où notre personnel y joue un rôle stratégique.

Afin de boucler mon triptyque, j'évoquerai l'investissement : nous avons fait l'acquisition de l'ancien laboratoire, propriété du Conseil Départemental, route de Cazaubon à Eauze. Ce n'est pas un lapin sorti du chapeau de dernière minute, puisque lors de ma candidature à la présidence à la CCGA, en juillet 2020, j'avais annoncé, à tous les élus, qu'il était indispensable lors de ce mandat de se doter, d'une façon ou d'une autre, d'un bâtiment concentrant une majorité de nos services. Le fait de devenir propriétaire permet des économies d'échelle dans l'organisation et le coût de notre fonctionnement. De plus, nos demandes de subventions étalées sur 2022 et 2023 obtenues à ce jour, pour achat et travaux d'aménagements, nous permettent de réaliser cette opération sans écueil financier. Début des travaux printemps 2024 pour une installation des services été 2025.

Le Conseil Communautaire se joint à moi pour vous souhaiter joie, santé, sérénité en 2024.

Le Président,

Philippe BEYRIES

Lire la suite

Actualités

ENQUÊTES CONSOMMATEURS, ACTEURS ÉCONOMIQUES,TOURISTES ET CURISTES

Dans le cadre du dispositif Petites Villes de Demain (PVD), les élus de la Communauté de Communes du Grand Armagnac se mobilisent sur l'habitat et la dynamisation du commerce et de l'artisanat à l'échelle des 25 communes.

Afin de mieux connaître les habitudes et modes de consommation des acheteurs permanents ou occasionnels du territoire et leur perception du "commerce de proximité", une enquête est en cours jusqu'au 31/08/2024.

Vos réponses en tant que consommateur du territoire ou touriste/curiste permettront à notre collectivité de définir, avec les acteurs économiques (agriculteurs, artisans, commerçants...) et les partenaires institutionnels, des actions à mettre en place, répondant, dans la mesure du possible, tant à leurs problématiques qu'à vos besoins et vos attentes sur cette thématique.

Enquête Consommateurs
https://framaforms.org/enquete-consommateurs-du-grand-armagnac-1718803876

Enquête Acteurs Economiques
https://framaforms.org/enquete-acteurs-economiques-du-grand-armagnac-1715088818

Enquête Touristes et Curistes
https://framaforms.org/enquete-a-destination-des-curistes-et-des-touristes-1715000552



Lire la suite

Magazine Communautaire

Votre Territoire, notre territoire...
La CCGA, 25 communes 13500 habitants.

Le temps passe vite, et il est toujours très compliqué de concilier cette évidence avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui doit respecter le temps de la discussion et celui de la concertation. Pour autant, il semble que nous avançons bien sur ce moment de mandat.

Lire le magazine 2024