CCGA

Lannepax

Présentation

Lannepax - Gers Gascogne Lannepax - Gers Gascogne

Lannepax, bastide du canton d’Eauze a été édifiée au XIIIème siècle. Elle tire son nom du latin "Lanae-Pax" soit : la lande de la paix.

Le croisement de la voie romaine Bordeaux-Toulouse et de la Tenarèze qui permettait d’aller d’Espagne à Bordeaux sans pont ni bateau, les ressources en eau, la facilité de défense et la proximité de l’aquitaine anglaise, sont autant de raisons pour les Comtes d’Armagnac d’y implanter une ville neuve ou "Bastide" avant 1290.

La guerre de 100 ans met à mal la bastide qui se relève une fois la paix revenue en 1453. De cette époque datent de nombreuses maisons identifiables à leurs colombages ou à leurs "embans" (portiques). La localité dépend successivement des Comtes d’Armagnac, des rois de Navarre et enfin du roi de France à partir d’Henri IV.

La deuxième partie du XIXème siècle voit l’apogée démographique et économique de Lannepax qui compte 1580 habitants jusqu’à ce que la crise du phylloxéra touche l’économie locale.

Aujourd’hui, Lannepax est le domaine de la vigne, des céréales et la réputation de son armagnac est ancienne.

Curiosités à ne pas manquer :

  • Les restes de l’enceinte fortifiée
  • Les châteaux de Galaubas et de Bellevue
  • La charmante église du hameau de Cacarens
  • La place centrale à arcades bordées de maisons à colombages joliment aménagée
  • L’église paroissiale des XIIIème - XVème siècles, et son clocher beffroi dont l’intérieur vient d’être restauré
  • Le pittoresque château de Gajan du XIII° siècle dont le corps de logis rectangulaire s’accompagne d’une tour donjon carrée et d’une tourelle d’escalier
  • Le site du pont (ou trou) du diable dit pont de César. Il s’agit de la captation du petit cours d’eau de la Rieuze par l’Auzoue. Son parcours, long de 400 m, s’ouvre par une grotte, puis passe sous la Ténarèze avant de ressurgir en une belle source appelée "oeil du diable".

Rue principale
32190 Lannepax

Téléphone : 05 62 06 36 26
537 habitants
Superficie : 30,84 Km²

L'édito du Président

Le temps passe vite, et il est toujours très compliqué de concilier cette évidence avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui doit respecter le temps de la discussion et celui de la concertation. Pour autant, il semble que nous avançons bien sur ce moment de mandat.

Je vais vous présenter, une petite partie de notre action au quotidien au service de notre territoire, c'est l'un des engagements que j'avais pris mi-2020.

Dès le départ, je me suis adressé aux élus communautaires en leur proposant une ligne de route, un triptyque sur lequel, je me suis toujours appuyé depuis mon premier engagement à la tête d'une collectivité, et que je souhaitais bien poursuivre à la CCGA.

 

A savoir : 

·         Le respect du contribuable et de son porte monnaie et donc travailler sur la fiscalité, conséquence directe de notre gestion

·         L'action sociale pour le service aux usagers, mais aussi à nos salariés.

·         L'investissement et les projets favorisant le développement.

Dans le bulletin précédent, je rappelais que si des opportunités de prise de compétences nouvelles se profilaient ce ne serait que l'intérêt communautaire qui prévaudrait. Le 2 mars 2023, le Conseil Communautaire votait la prise de compétence urbanisme. Dans la foulée, le 20 septembre 2023, cette même assemblée, à l'unanimité, validait et me donnait son accord, pour lancer la prescription du PLUi‑H.

La CCGA regroupe plusieurs services et compétences : c'est plus de 150 salariés, mais c'est aussi une gestion financière, afin d'assurer l'ensemble de son fonctionnement.

Fin 2020, le cap était fixé :

·         Réduire la dette

·         Maîtriser la pression fiscale

Le dernier compte administratif l'atteste, le capital a entamé une diminution et continuera à le faire ces années à venir : choix de gestion.

Enfin, la stabilité de nos taux d'imposition visée pour 2024, a été atteinte dès 2023 ! Il est vrai que l'Etat, en indexant les bases du foncier, sur l'inflation à + 7,1%, nous a incité à ne pas vous faire supporter une seconde augmentation, et donc à l'unanimité, avons décidé de geler les taux 2023. Lors du vote du budget 2024, début avril, je proposerai au Conseil Communautaire de stabiliser une fois de plus ces taux.

Nos résultats encourageants, ne sont pas seulement le fruit de la rigueur, mais surtout ceux d'une réorganisation intérieure rendue indispensable, afin de faire face, à la fois à toutes les évolutions et nouvelles charges qui nous sont imposées, mais aussi afin de développer les actions nouvelles, que nous souhaitons mettre en place. C'est ainsi que nous avons pu répondre favorablement à des demandes justifiées de nos salariés et que nous continuerons à le faire, dans la mesure de nos capacités financières. Nous sommes encore et d'abord une communauté de services où notre personnel y joue un rôle stratégique.

Afin de boucler mon triptyque, j'évoquerai l'investissement : nous avons fait l'acquisition de l'ancien laboratoire, propriété du Conseil Départemental, route de Cazaubon à Eauze. Ce n'est pas un lapin sorti du chapeau de dernière minute, puisque lors de ma candidature à la présidence à la CCGA, en juillet 2020, j'avais annoncé, à tous les élus, qu'il était indispensable lors de ce mandat de se doter, d'une façon ou d'une autre, d'un bâtiment concentrant une majorité de nos services. Le fait de devenir propriétaire permet des économies d'échelle dans l'organisation et le coût de notre fonctionnement. De plus, nos demandes de subventions étalées sur 2022 et 2023 obtenues à ce jour, pour achat et travaux d'aménagements, nous permettent de réaliser cette opération sans écueil financier. Début des travaux printemps 2024 pour une installation des services été 2025.

Le Conseil Communautaire se joint à moi pour vous souhaiter joie, santé, sérénité en 2024.

Le Président,

Philippe BEYRIES

Lire la suite

Actualités

Attention Regroupement des Accueils de Loisirs


ATTENTION REGROUPEMENT DES ACCUEILS DE LOIRSIRS

La seconde semaine des vacances de printemps du 15 avril au 19 avril 2024
  • Lannepax regroupé avec Gondrin
  • Cazaubon regroupé avec Castelnau d'Auzan
Pour tout renseignement, veuillez vous rapprocher de vos structures habituelles
Lire la suite

Magazine Communautaire

Votre Territoire, notre territoire...
La CCGA, 25 communes 13500 habitants.

Le temps passe vite, et il est toujours très compliqué de concilier cette évidence avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui doit respecter le temps de la discussion et celui de la concertation. Pour autant, il semble que nous avançons bien sur ce moment de mandat.

Lire le magazine 2024