CCGA

Gondrin

Présentation

Gondrin - Gers Gascogne Gondrin - Gers Gascogne Gondrin - Gers Gascogne

Le village de Gondrin en Armagnac doit son essor à Paule de Saint-Lary-de-Bellegarde, seconde femme de noble Antoine Arnaud de Pardaillan, Marquis d'Antin et de Montespan, seigneur de Gondrin, qu'elle épousa en 1602.

Fort intelligente et douée d'un goût artistique prononcé, alors que son fougueux mari guerroyait, elle restaure son château qui menaçait ruines, son parc et aménage son jardin dans le goût du temps. Elle fit élever le couvent des Ursulines et suivant les dispositions testamentaires de son mari celui des capucins.

L'Epithète de "grande bâtisseuse" dont on la qualifiait attira à Gondrin plusieurs artistes étrangers qui laissèrent des marques de leur passage. Tous les chefs d'œuvre répertoriés de cette époque ont malheureusement disparu. Seuls subsistent quelques bâtisses à l'emplacement du château, une partie de notre église, les ruines du couvent des Ursulines, le lavoir des Ardouens……"et le lac qui est devenu notre bassin. (extrait de Ludovic Mazeret. Société d'histoire et d'archéologie du Gers).

Le village est situé sur la route départementale 931, entre Condom et Eauze (à une cinquantaine de kilomètres d’Auch et d’Agen), au cœur de l’Armagnac et au carrefour de la future voie rapide Airbus A 380 et de l’axe Agen Pau, sur l’une des routes des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, sur un plateau fertile arrosé par deux rivières, l’Osse et l’Auzoue. C’est une commune de cultures et de vignobles qui s’étend sur 3376 hectares où vivent 1200 habitants dans un cadre verdoyant et paisible.

Le Parc de loisirs : Aménagé au cœur du village dans un magnifique écrin de verdure de plus de 15 000 m², le parc de loisirs de Gondrin est le site incontournable de vos vacances. D’un côté 4 500m² de baignade (eau filtrée) avec 4 toboggans (kamikaze, multipistes, à virages), un espace vagues, des bouées flottantes et une pataugeoire avec mini-toboggans pour les plus petits. De l’autre, une zone de loisirs avec un terrain multisports, de beach-volley, un court de tennis, un trampoline à air, une aire de jeux pour les enfants et des tables de ping-pong. Un service de restauration rapide est à votre disposition sur place ainsi que des tables de pique-nique.

Le sanctuaire de Notre Dame De Tonneteau : Longtemps haut lieu de pèlerinages, il est situé à l’emplacement d’une apparition de la Vierge au XVI°s.

Au cours des siècles, plusieurs chapelles ont été édifiées. C’est en 1864 que fut bénie la dernière.

On pénètre à l’intérieur par un portail en cœur de chêne. Les proportions sont harmonieuses, la voûte ogivale aux arêtes ornées de festons et de pendentifs, de toute beauté. Eclairée par onze baies et une rosace ornées de vitraux, œuvre du Maître-Verrier Thibault, c’est pour les yeux une caresse de les considérer au soleil levant, ou le soir, quand le jour décline.

En flânant dans le parc attenant, vous découvrirez la chapelle-abri, une très belle vierge en terre cuite des Ateliers Léon Moynet, un chemin de croix, la piscine qui reçoit l’eau de la source ; à gauche en repartant l’établissement de bains et l’hôtel qui accueillait les pèlerins les plus nantis.

Les lavoirs : Trois lavoirs sont présents sur le territoire de la commune. le plus important, et un des plus pittoresque du département, est le lavoir de "Lasdoutz" doté d'une cheminée, d'un bassin rond et d'une belle charpente.

Manifestations :

  • Le 3ème dimanche d'avril : "Jardi-expo" ; évènement dédiée aux fleurs, aux arbres, aux matériels de jardinage.
  • Le 2ème dimanche d'août : Foire aux produits régionaux et vide grenier.
  • Le 15 août fête patronale avec feux d'artifice (plus de 5000 spectateurs) sur l'eau dans le cadre du parc de loisirs.

2, rue Rodolphe Molère
32330 Gondrin

Téléphone : 05 62 29 12 43
Fax : 05 62 29 11 24
Courriel : gondrin@wanadoo.fr
1126 habitants
Superficie : 34,76 Km²
Accès au site Internet gondrin.fr

L'édito du Président

Le temps passe vite, et il est toujours très compliqué de concilier cette évidence avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui doit respecter le temps de la discussion et celui de la concertation. Pour autant, il semble que nous avançons bien sur ce moment de mandat.

Je vais vous présenter, une petite partie de notre action au quotidien au service de notre territoire, c'est l'un des engagements que j'avais pris mi-2020.

Dès le départ, je me suis adressé aux élus communautaires en leur proposant une ligne de route, un triptyque sur lequel, je me suis toujours appuyé depuis mon premier engagement à la tête d'une collectivité, et que je souhaitais bien poursuivre à la CCGA.

 

A savoir : 

·         Le respect du contribuable et de son porte monnaie et donc travailler sur la fiscalité, conséquence directe de notre gestion

·         L'action sociale pour le service aux usagers, mais aussi à nos salariés.

·         L'investissement et les projets favorisant le développement.

Dans le bulletin précédent, je rappelais que si des opportunités de prise de compétences nouvelles se profilaient ce ne serait que l'intérêt communautaire qui prévaudrait. Le 2 mars 2023, le Conseil Communautaire votait la prise de compétence urbanisme. Dans la foulée, le 20 septembre 2023, cette même assemblée, à l'unanimité, validait et me donnait son accord, pour lancer la prescription du PLUi‑H.

La CCGA regroupe plusieurs services et compétences : c'est plus de 150 salariés, mais c'est aussi une gestion financière, afin d'assurer l'ensemble de son fonctionnement.

Fin 2020, le cap était fixé :

·         Réduire la dette

·         Maîtriser la pression fiscale

Le dernier compte administratif l'atteste, le capital a entamé une diminution et continuera à le faire ces années à venir : choix de gestion.

Enfin, la stabilité de nos taux d'imposition visée pour 2024, a été atteinte dès 2023 ! Il est vrai que l'Etat, en indexant les bases du foncier, sur l'inflation à + 7,1%, nous a incité à ne pas vous faire supporter une seconde augmentation, et donc à l'unanimité, avons décidé de geler les taux 2023. Lors du vote du budget 2024, début avril, je proposerai au Conseil Communautaire de stabiliser une fois de plus ces taux.

Nos résultats encourageants, ne sont pas seulement le fruit de la rigueur, mais surtout ceux d'une réorganisation intérieure rendue indispensable, afin de faire face, à la fois à toutes les évolutions et nouvelles charges qui nous sont imposées, mais aussi afin de développer les actions nouvelles, que nous souhaitons mettre en place. C'est ainsi que nous avons pu répondre favorablement à des demandes justifiées de nos salariés et que nous continuerons à le faire, dans la mesure de nos capacités financières. Nous sommes encore et d'abord une communauté de services où notre personnel y joue un rôle stratégique.

Afin de boucler mon triptyque, j'évoquerai l'investissement : nous avons fait l'acquisition de l'ancien laboratoire, propriété du Conseil Départemental, route de Cazaubon à Eauze. Ce n'est pas un lapin sorti du chapeau de dernière minute, puisque lors de ma candidature à la présidence à la CCGA, en juillet 2020, j'avais annoncé, à tous les élus, qu'il était indispensable lors de ce mandat de se doter, d'une façon ou d'une autre, d'un bâtiment concentrant une majorité de nos services. Le fait de devenir propriétaire permet des économies d'échelle dans l'organisation et le coût de notre fonctionnement. De plus, nos demandes de subventions étalées sur 2022 et 2023 obtenues à ce jour, pour achat et travaux d'aménagements, nous permettent de réaliser cette opération sans écueil financier. Début des travaux printemps 2024 pour une installation des services été 2025.

Le Conseil Communautaire se joint à moi pour vous souhaiter joie, santé, sérénité en 2024.

Le Président,

Philippe BEYRIES

Lire la suite

Actualités

Attention Regroupement des Accueils de Loisirs


ATTENTION REGROUPEMENT DES ACCUEILS DE LOIRSIRS

La seconde semaine des vacances de printemps du 15 avril au 19 avril 2024
  • Lannepax regroupé avec Gondrin
  • Cazaubon regroupé avec Castelnau d'Auzan
Pour tout renseignement, veuillez vous rapprocher de vos structures habituelles
Lire la suite

Magazine Communautaire

Votre Territoire, notre territoire...
La CCGA, 25 communes 13500 habitants.

Le temps passe vite, et il est toujours très compliqué de concilier cette évidence avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui doit respecter le temps de la discussion et celui de la concertation. Pour autant, il semble que nous avançons bien sur ce moment de mandat.

Lire le magazine 2024